Nos services

SOS enfants Namur asbl - Chaussée de Waterloo 340 à 5002 Namur -

081 22 54 15 - info@sosenfantsnamur.be - N° d'entreprise : 0431809752 -

Agréée par la Communauté française et subventionnée par l'ONE

L'équipe SOS ENFANTS Namur

Les interventions


Toute personne inquiète au sujet d’un enfant, en particulier lorsque ses inquiétudes concernent une suspicion de maltraitance (physique, sexuelle, psychologique, lourde négligence) peut interpeller notre service. Cette personne, le signaleur, peut agir en tant que professionnel (enseignant, TMS, travailleur social…) ou non professionnel (parent, membre de la famille élargie, voisin…).


Le signalement

Le premier contact est le plus souvent reçu au téléphone par une des secrétaires ou déposé sur notre répondeur. Il est ensuite géré par une assistante sociale et une psychologue, qui s’engagent dans l’analyse de la demande : elles repèrent les éléments évocateurs de la maltraitance, du danger et évaluent l’urgence décrite et/ou supposée.

Au vu de cette première analyse de la demande, l’assistante sociale et la psychologue conseillent, réorientent selon les besoins de la situation vers d’autres services (aide sociale, aide psychologique, services judiciaires…) ou proposent une première rencontre avec le signaleur.

L’entrevue avec le signaleur permet de mieux cerner ses inquiétudes concernant l’enfant, la famille, de prendre connaissance de l’éventuel réseau d’aide autour de celle-ci, ainsi que de l’histoire des différentes interventions psycho-sociales, judiciaires, médicales. Selon ces différents éléments de compréhension de la situation, l’assistante sociale et la psychologue veillent à repérer les éléments sociaux, cliniques en rapport avec une maltraitance et évaluent le degré de danger et d’urgence pour l’enfant.

Lors de cette rencontre avec le signaleur, il s’agira encore d’envisager avec lui sa mobilisation auprès de la famille et la manière de nous introduire auprès de celle-ci.

Dans le même temps, cette demande est présentée et analysée lors d'une réunion pluridisciplinaire.


La rencontre avec l’enfant, les membres de sa famille, les intervenants et l’évaluation

Ensuite, un travail d’analyse et d’évaluation est mené par notre équipe, généralement en partenariat psychosocial, et va nécessiter habituellement plusieurs rencontres avec l’enfant, ses parents, sa fratrie, éventuellement ses grands-parents et les familiers. Il comprend également les réunions de concertation et d’intervision avec les différents professionnels qui interviennent ou sont intervenus dans la famille. Ce travail est mené dans une perspective pluridisciplinaire et va aboutir à la définition de mesures d’aide à apporter à l’enfant et à sa famille.


La mise en place des mesures d’aide et l’évaluation régulière de notre intervention

Ces mesures d’aide sont variées et peuvent se cumuler (aides sociales, aides psychothérapeutiques individuelles et/ou familiales, …). Ces mesures d’aide sont préalablement proposées et discutées avec la famille. Nous sommes attentifs à leurs effets sur le mieux-être de l’enfant et de la famille. Ces mesures font elles-mêmes l’objet d’une évaluation la plus régulière possible, tenant compte de la charge de travail, en réunions pluridisciplinaires (intervisions) afin de s’assurer de leur adéquation et de la progression du travail.

Les services que nous proposons :

•Entretiens en nos locaux et à domicile ;

•Entretiens d’évaluation, d’aide, de soutien et thérapeutiques ;

•Entretiens individuels ou familiaux ;

•Concertation entre intervenants ;

•Supervision de professionnels ;

•Intervention en institution.


ENTRADO

Groupe thérapeutique pour adolescents auteurs d'abus sexuels

Quels sont les objectifs du groupe thérapeutique ?


Le groupe thérapeutique EntrAdo constitue une prévention de la récidive tenant compte du processus adolescentaire dans lequel prend place l’abus sexuel commis. Résumons en trois points-clés ce qu’EntrAdo vise à apporter aux jeunes auteurs d’abus sexuels :


Meilleure compréhension du sens de ce passage à l'acte sexuel

•ses conditions, ses composantes

•un repérage clair des éléments d'aliénation et d'abus de pouvoir inclus dans l’abus sexuel.

•ses conséquences sur la victime, le jeune, mais aussi sa famille

•les éventuelles distorsions cognitives relatives à la sexualité, aux rapports homme-femme qui facilitent le passage à l'acte


Meilleure image de soi et connaissance de soi

•augmentation de l'estime et de la confiance en soi

•amélioration de l'image du corps

•gestion et expression des émotions

•soutien à la construction identitaire et à l’affirmation de soi.


Meilleure socialisation

•acquisition de compétences sociales, en particulier, l’identification des frontières entre le socialement attendu, admis, acceptable et l’abus de pouvoir

•via le groupe, expériences relationnelles positives avec les pairs (expérience de la solidarité, du soutien, sentiment d’appartenance) et régulation « in situ » des expériences relationnelles négatives (rejet, colère, mépris)

•la gestion des conflits

•intériorisation des normes sociales

•le partage et l'intimité.


Quelles sont les étapes de la prise en charge EntrAdo ?


La prise en charge du jeune comporte 6 étapes :

1.La demande, émanant soit des parents, soit d’un mandat par une autorité administrative

   (SAJ) ou judiciaire (TJ ou SPJ)

2. Les entretiens d’admission

3. Les séances de groupe thérapeutique

4. Une évaluation individuelle du jeune à mi-parcours et en fin du processus

5. Un entretien final avec le jeune, ses parents et les mandants

6. L’envoi d’un rapport succinct à l’autorité mandante si l’intervention s’inscrit dans ce

    cadre précis.

MAINTENANT J'EN PARLE

Chat spécialisés dans les questions d'abus sexuels

flyer Maintenant J'en Parle